La queue en trompette

3,00

San-Antonio
D’après certains renseignements que j’ai obtenus, il y a deux bassets-hound dans la vie de San-Antonio. Le premier était une chienne nommée Jézabelle, mais qu’il appelait Belle tout court. Elle est morte pour avoir mangé une taupe empoisonnée. Le deuxième, c’est moi : Salami. Malgré mes origines britanniques, je sors d’un élevage italien dirigé par un ancien chef de la Police romaine.

Je dispose de plusieurs particularités dont la principale est de comprendre couramment le langage humain, voire même de le parler pour peu qu’on établisse un code.

Autre singularité de mon personnage : je préfère les femmes aux chiennes, bien que je n’ai pas eu l’occasion d’en consommer à ce jour.

Encore un fait saillant : je ne réponds pas quand on me siffle. Mon hérédité anglaise, sans doute. Au restaurant, j’abomine « la gamelle à Médor » sous la table. Généralement, je prends mon repas assis sur une chaise, en face de San-A. J’ai encore beaucoup, beaucoup d’autres choses pas tristes à révéler ; mais je ne vais pas résumer au dos d’une couverture ce que mon connard de maître a raconté en trois cents pages !

Il aurait l’air de quoi ?

1 en stock

Catégorie : Étiquettes : ,

Informations complémentaires

Auteur(s)

San-Antonio

Éditeur

Fleuve noir